Deux parties différentes dans ce sacrement : 

  • L’onction des malades
  • Le viatique

Durant ce sacrement, la Communion peut être reçue.
Seul, le prêtre peut administrer ce sacrement car il est lié au sacrement du Pardon !

 

ONCTION des MALADES : peut-être reçue plusieurs fois.

Pour les personnes atteintes sérieusement par l’âge ou la maladie ou avant une intervention chirurgicale, un nouveau signe d’espérance est proposé :

L’imposition des mains et l’onction des malades (le front et les mains sont marqués de l’huile des malades) qu’accompagne la prière de foi, exprimée par toute l’assemblée.
Quand il est accueilli dans la foi de l’Eglise ce signe est puissance de réconfort, soutien dans l’épreuve et ferment pour triompher de la maladie si Dieu le veut.

 

LE VIATIQUE :

Quand l’heure vient pour le chrétien de passer de ce monde au Père, les chrétiens entourent leur frère et prient avec lui. Ce passage est vécu alors dans la sérénité.

 

Pour toute demande prendre contact avec votre paroisse.