« Je remercie mes enfants Mélanie et Ludovic qui ont fait la refonte totale du site des paroisses. »

Le Saint du jour :

Suite au couvre-feu ramené à 18h,  quelques modifications faites par rapport aux horaires des messes, précisément en semaine. 

– Chapelle Saint Vincent de Paul  
Tous les samedis : Messe anticipée du dimanche à 16h,
et non à 18h30 
– Saint Martin  
  Mardi à 16h30 au lieu de 19h 
  Vendredi à 16h30 au lieu de 18h30

Message du père évêque pour le carême 2021

L’appel décisif des catéchumènes

L’Appel décisif est une étape importante dans le cheminement des catéchumènes. Lors de la célébration, l’évêque (présent à la célébration du dimanche) ou son représentant, le Vicaire général (présent à la célébration du samedi) appelle chaque catéchumène par son nom, accompagné de son parrain et marraine, à entreprendre ce temps de Carême qui le conduira à être baptisé au cours de la Nuit de Pâques.

Chaque catéchumène reçoit ensuite une écharpe violette, couleur du Carême, signe de conversion du cœur (chacun revêtira la nuit de son baptême un vêtement blanc, signe de pureté, signe du Christ).

Samedi 20 février en l’église Saint Denis de l’Estrée, les catéchumènes ont été appelés.
A côté du vicaire général le père Philippe GUIOUGOU, le groupe de Sevran.

Appel décisif : cheminer vers le baptême en temps de confinement.
KTO (télévision catholique) a réalisé un reportage sur l’appel décisif à Saint Denis le 20 février.

JEANNETTE – YVANNE – CAMILLE – JACQUES – ELYSE – CECILE – CICA recevront lors de la veillée Pascale le sacrement du baptême.
Trois scrutins vont leur être proposés.

 l’Église offre aux catéchumènes trois rites pénitentiels que l’on appelle « scrutins ». Le mot évoque le discernement entre la lumière et les ténèbres. Les « appelés » sont invités à la conversion, à se tourner vers le Seigneur pour se voir à sa lumière.

Le premier scrutin se déroulera dimanche 7 mars à la messe de 11 heures à Saint Martin.

Ce dimanche de Carême sera lu l’évangile de la Samaritaine à qui le Christ donne l’eau vive.   

Jésus nous apprend qui il est : « Je suis le Messie. » (Jn 4, 26),

Un rêve !

Lorsque j’aurai gagné la céleste lumière
Je parcourrai les monts et les rivières
J’apprendrai à tous à travailler la terre
A ne plus répandre des produits mortifères
J’éveillerai les consciences de ceux qui font la guerre
J’inventerai un immense laser
Qui brûlerait les virus dans toute l’atmosphère
Alors plus besoin de gestes barrières !!
Ce pourrait-il que nous soyons un jour tous frères ?
Dans les sombres consciences jaillirait la lumière
Les plus sages feraient lois dans nos ministères
Eradiquant ainsi les souffrances, les misères.

Une résidente anonyme d’un Ehpad

Offrir une action de grâce au Seigneur

Le chemin de l’Évangile est une voie à tracer, une piste à tailler dans l’inconnu du quotidien,
un sentier ouvert sur l’aventure, jalonné cependant par quelques précieux repères,
illuminé par des indices qui ne trompent pas, des signes qui nous mettent sur la trace.
Indice que celui de la Transfiguration de Jésus,
cette métamorphose momentanée et passagère devant trois de ses disciples ébahis…
Ses paroles sont Parole de Dieu lui-même…
Paroles qu’il ne faut pas oublier dans nos pénibles échecs, nos multiples vendredis saints…
À sa suite, au bout du chemin, pour nous aussi, il y aura métamorphose.

Extrait du livret spirituel 2021 du CCFD TS

Le modèle agroécologique est un modèle d’agriculture soutenu par le programme TAPSA. A l’inverse du système conventionnel qui épuise la terre et désertifie des régions entières, le modèle agroécologique propose une alternative résiliente et respectueuse de l’environnement. Plus qu’une technique agricole, le modèle d’agroécologie défendu par TAPSA initie
un cercle vertueux aux impacts sociaux économiques, politiques, environnementaux

Si vous rencontrez des difficultés particulières sur ce nouveau site, vous pouvez nous les signaler ici afin que nous puissions faire le nécessaire.